Ceux qui saignent.

Aller en bas

Ceux qui saignent.

Message  Allema le Sam 23 Mai - 21:07

La nuit qui tombait sur la cité humaine d’Hurlevent, avait l’opacité de la poix et la noirceur d’un tombeau, ce qui faisait presser le pas des quelques badauds, qui s’attardaient encore dans les rues désertes. La lourdeur étouffante de l’air rendait la nuit plus sinistre, et les ombres des hautes maisons, faiblement éclairées par des lanternes tremblotantes, devenaient des monstres aux dessins funestes.

Allema avançait d’un pas lourd mais silencieuse, dans l’obscure et étroite ruelle qui s’ouvrait devant elle. Le visage dissimulé sous une épaisse capuche noire, elle scrutait l’obscurité avidement, presque fébrile, cherchant l’accomplissement de son désir. Cette soif, qui la dévorait, lame de glace s’enfonçant dans sa chaire morte, lacérant ses sens, ne la rendant plus qu’animal, le souffle rauque sous la souffrance de son corps et de son esprit; elle traque ce qui pourra saigner.

Avisant un rat, grimpé sur une caisse, que la faim rendit imprudent, moustaches frétillantes, l’elfe d’un geste vif et souple s’empara de l’animal et mordit sans attendre la chaire chaude. Le liquide brûlant descendit le long de sa gorge, pompe intarissable, souffle de vie, lui arrachant un frisson de plaisir qui coula le long de son échine. Délicieux.
Cependant, le rat fut rapidement vidé de son sang, elle le rejeta rageusement au sol, furieuse qu’il n’y en ai pas plus, désireuse de continuer, d’étancher sa soif qui la taillait en pièce depuis des jours, ne lui laissant pas un instant de paix. Le rongeur achevé, elle se sentit encore plus excitée, plus assoiffée.

Alors lentement, souplement, elle se remit en marche.
avatar
Allema

Messages : 6
Date d'inscription : 23/05/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ceux qui saignent.

Message  Ezeckiell le Dim 24 Mai - 18:25

Lourde nuit à Hurlevent, chaleur accablante dans chaque ruelles. Les canaux ne semble pas rafraîchir l'atmosphère de cette cité. Une ombre saute de toit en toit, rapide, furtive, silencieuse. On ne distingue rien d'elle, simplement deux yeux rouge, deux braises qui scrutent l'horizon et le contrebas. Deux dagues luisent à une ceinture.

L'agent du SI:7 surveille "sa ville" de haut pour ne pas effrayer les quelques ivrognes qui cuvent contre les lanternes oscillantes. A chaque saut il reprend son souffle, histoire de ne pas se rater au prochain bond, il jauge la distance, examine chaque tuiles. C'est calme, pour l'instant. L'inspection depuis les hauteurs se termine sans encombre. Il descend, un saut parfait sans craquement, sans bruit.

Après quelques pas lent et discret, le regard de l'ombre est attiré par ce rat. Une vermine morte par terre baignant dans une minuscule marre d'un liquide vermeil. La lame sa dague se pose sur le cadavre du rongeur, le retourne lentement. la blessure et nette. Un ivrogne aurait-il marché sur une si petite et répugnante créature ? C'est sans importance...

L'elfe continu son tour de garde à pied à présent, main dans les poches et sens en alerte...

Comme d'habitude...
avatar
Ezeckiell

Messages : 27
Date d'inscription : 08/05/2009
Localisation : CDT / Alliance

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ceux qui saignent.

Message  Allema le Dim 24 Mai - 19:56

Allema, toujours palpitante, le dos courbé, accrochait de ses pieds les pavés d'Hurlevent, à la recherche de l'ivrogne, du mendiant, ou de l'imprudent qui oublierais les dangers. Le silence de la ville lui renvoya soudain les pas d'une patrouille de gardes, lourdement armés, à l'affut du moindre mouvement suspect. Souplement, silencieuse, elle hissa son corps long et élastique sur une pile de caisses éventrées et s'agrippant à la poutre d'une maison, sauta sur le toit. Le choc fit tinter les tuiles d'un petit son, cependant assez bruyant pour interpeler les gardes, aux oreilles affutées par le métier, et l'elfe, distinguant un arrêt brusque de la patrouille, se colla contre contre le toit, coeur battant. Un des garde s'approcha, guettant, et l"assoiffée put respirer les effluves délicieuses et envoutante, presque soporiphique du sang de l'humain. Une crampe lui déchira la poitrine, et un grognement sourd s'échappa de ses lévres, entrouvertes sous la capuche. Mais l'homme n'entendit pas et finit par retourner vers ses camarades militaires.

Elle laissa la troupe s'éloigner, avant de reprendre son souffle, son manque la tiraillant encore plus; elle en avait de brusque courbature, des élancements violents et douloureux lui traversaient le corps, mais décidée à trouver une proie seule, elle reprit rapidement sa course de bête.

Elle crut mourir lorsqu'elle sentit son parfum.

Au détour d'une ruelle, un grand elfe, reconnaissable à ses oreilles longues, marchait. Ou plutôt, volait. Ses pas ne touchaient presque pas terre, léger, souple et délicat. Son corps mince et musclé, bondissant comme un chat, en alerte, Allema heurta le désir le plus violent jamais éprouvé. Les effluves qu'il dégageait, aussi pure et aussi vrai que la vie, hurlaient la chanson du sang. La musique qui la fit chavirer, regretter de ne pas être lui, implorer les démons de le lui donner.
"Je le veux....je le veux..."

Eclat des yeux, sous la capuche. Envie. Lentement, comme une ombre, elle entame sa traque.
avatar
Allema

Messages : 6
Date d'inscription : 23/05/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ceux qui saignent.

Message  Ezeckiell le Dim 24 Mai - 20:11

L'ennui vient à lui comme la douleur d'un poignard dans le dos. C'est calme, trop calme. Bref salut devant la patrouille de garde qui passe, silence, hochement de tête puis une nouvelle fois ce grand silence. A cette heure-ci, personne ne se trouve dehors, du moins les humains car les rats festoient des nombreux déchets aux bords des canaux.

Un bâillement étouffé déchire enfin la nuit, l'elfe commence à ressentir les morsures de la lune. Il se dit qu'il est temps pour lui de regagner le SI:7, il est seul dans les rues d'Hurlevent, il y a bien longtemps que les gardes ne tournent plus en rond.
avatar
Ezeckiell

Messages : 27
Date d'inscription : 08/05/2009
Localisation : CDT / Alliance

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ceux qui saignent.

Message  Allema le Lun 25 Mai - 12:33

Le grand elfe baille. Fatigue et imprudence feinte, que la lune, sortit des nuages comme par enchantement e éclaire la rue avec sadisme. Allema, impatiente, trépigne. Son corps glisse contre les murs, athlétique, un peu maigre et nerveuse, ses petites canines d'elfe s'enfoncent dans sa lèvre inférieure, ou perle maintenant deux petites gouttes de sang. Petit à petit, elle se rapproche de sa proie, n'étant plus qu'a quelques pas, elle renifle et absorbe le délice de ce corps jeune et plein de santé.

Elle remarque les deux dagues affutées, tranchantes et menaçantes. La tenue de cuir qu'il porte ne semble pas inconnue à Allema, qui se sent soudain chétive. Mais la rage la reprends avec la soif, elle n'entends pas la lune lui hurler la prudence et sa folie.

Alors, tourbillon de rouge et noire, sans attendre plus, elle bondit.
avatar
Allema

Messages : 6
Date d'inscription : 23/05/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ceux qui saignent.

Message  Ezeckiell le Mar 26 Mai - 10:24

Le feulement des vêtements, il entends ce bruit, ce frottement presque silencieux. Une chose saute sur son dos, il n'a pas le temps de se tourner et s'écroule main à terre, les yeux balayant le pavé.

La surprise s'envole, des paroles, des chuchotements plutôt et l'agent du SI:7 s'efface dans la nuit. Allema est à présent aux prises avec le vent, proie insaisissable et sans réel goût.

Une légère brise se lève et la capuche du voleur flotte, comme vivante.


- Tu t'attaque à un agent du SI:7, ce n'est pas raisonnable. Tu vas surement m'expliquer pourquoi avant de t'enfuir prise en faute.

Dague en avant, Ezeckiell prépare sa défense.
avatar
Ezeckiell

Messages : 27
Date d'inscription : 08/05/2009
Localisation : CDT / Alliance

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ceux qui saignent.

Message  Allema le Mer 27 Mai - 11:25

Vite repoussée par le voleur, Allema regarde flotter et disparaitre "sa" viande, qui semble bien entraînée. Peut- être à t-elle fait une erreur, mais le défit n'en est que plus alléchant, et dans son instinct de bête, mieux vaut mourir que s'enfuir. Les derniers enseignements qui lui ont été appris, elle les voit tourbillonner dans sa tête. Elle ne recule jamais.

Les mots de l'elfe se mêlent aux vents de son esprit, comme insensés, éphémères et sourds. Elle est un peu déçu ; il parle comme les autres, la même voix masculine, sans attraits. Sa prétention est la même que celle qui sort de la bouche des bandits et des ivrognes, dont elle mange la vie. Elle esquisse un fin sourire sous la capuche et ses petites canines luisent, mais elle ne parle pas. Jamais lorsqu'elle chasse.

Elle ne sait pas, pourtant, pourquoi elle reste. Une petite peur, devant un dîner plus expérimenté et plus agile, lui pique la poitrine. Le voleur sans visage s'arme et Allema, lorsqu'il lève le bras, respire son parfum si délicieux qui lui monte à la tête, dés qu'il bouge.

Deux petites épées à lame de sabre sortent des fourreaux, pendus à ses hanches.

De nouveaux, elle retourne à l'attaque.
avatar
Allema

Messages : 6
Date d'inscription : 23/05/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ceux qui saignent.

Message  Ezeckiell le Mer 27 Mai - 19:33

L'agent du SI:7 esquive, pare, feinte pour ne pas se faire toucher par les lames de son opposante. Ses jambes agiles exécute un ballet silencieux sur le pavé de la ruelle contrairement aux chocs des lames qui s'entremêlent dans un tintement guilleret.

- Pourquoi m'attaques tu ? Ai-je fais quelque chose de mal à ton égard ?

Ezeckiell possède déjà la réponse. Non il n'a rien fait de répréhensible envers cette elfe aux canines pointues. Du moins, il le pense fortement. Ce jeu dangereux semble néanmoins lui donner une certaine excitation, de part l'intensité des coups et d'autre part par la beauté de la manieuse de sabres. L'adrénaline il la sent pulser en lui, un torrent se déversant dans tout son corps, une rivière furieuse et indomptable.

Il feinte une nouvelle fois, elle touche presque au but. L'elfe s'écarte d'un bond


- Du calme...
avatar
Ezeckiell

Messages : 27
Date d'inscription : 08/05/2009
Localisation : CDT / Alliance

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ceux qui saignent.

Message  Allema le Jeu 28 Mai - 11:49

Allema connait son combat, mais pas son adversaire. Cet elfe, trop expérimenté la laisse s'approcher pour la faucher et l'écarter, d'un mouvement agile et ferme. Elle bouillonne de rage en constatant sa faiblesse...mais ses coups sont puissants et justes, animés par la haine et la colère. Un instant, elle croit l'atteindre, mais le voleur feinte souplement, au rythme de son corps, et la repousse.

-Pourquoi m'attaques-tu? Ai-je fais quelque chose de mal à ton égard?

La douleur vive qui accompagne le sens de ses mots font éclater sa colère.

-Oui voleur... Tu me blesses et me tue. Mon corps demande ta mort.

Sa voix est claire, tranchante comme de l'acier mais sensuelle. Elle se déplace avec grâce, elle connait ses pas et la chaleur étouffante qu'Allema dégage, devient suffocante dans l'air déjà lourd. Elle sent le coeur de l'elfe accélérer sa danse, et boit ses palpitations de vie, consciente que son excitation coule en lui comme du vin. Elle va toujours à l'assaut de son adversaire, exécute son jeu de lames.

Elle se jette contre lui, lames en avant et son capuchon épais, tombe lourdement sur ses épaules. Une crinière blanche éclatante, ondulante et cinglante jaillit de sa tête. Elle est de nouveau repoussée et cette fois ci, elle s'écarte et s'arrête, ne baissant toutefois pas sa garde. Elle darde son regard de brume rouge sur le voleur, hardie, haineuse et la lumière blafarde de la lune éclaire son visage, foncé et délicat mais coupé d'une longue cicatrice qui parcoure sa joue de sa trace blanchâtre. Elle lui sourit, mauvaise, ses petites dents pointue déchirant ses lèvres, gonflées par la fièvre et la faim, elle sait que sa méthode n'est plus bonne. Pas avec lui.

- Alors voleur... A quel jeux désires-tu jouer ?
avatar
Allema

Messages : 6
Date d'inscription : 23/05/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ceux qui saignent.

Message  Ezeckiell le Jeu 4 Juin - 21:27

Il l'observe, l'analyse, la dévisage peut être, ses expressions bien dissimulées derrière sa sombre capuche. Elle ne semble pas vraiment vouloir le blesser, du moins c'est ce qu'il pense. Ils se regardent.

- Si ton corps demande ma mort, tu fais la un bien piètre bourreau. Allons nous continuer à jouer longtemps ? J'ai d'autres choses à faire ce soir.

L'elfe ne baisse pas sa garde, il se tient en alerte presque prêt à s'effacer ou feinter si un nouvel assaut doit se préparer. Sa ceinture laisse deviner son arsenal, assez complet, dans un brusque éclair de lune. Son excitation semble redescendre et son pouls se stabilise, maitre de lui même enfin.

Le clocher sonne...
avatar
Ezeckiell

Messages : 27
Date d'inscription : 08/05/2009
Localisation : CDT / Alliance

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ceux qui saignent.

Message  Allema le Sam 13 Juin - 10:14

La cloche teinte à ses oreilles. Elle regarde le voleur, d'un regard douloureux, sourd et étrange. Lentement elle s'avance vers lui, ne semblant plus hostile et vient planter ses yeux dans ceux du voleur, qu'elle ne voit pas mais devine. Puis, parce qu'elle est épuisée, affamée et désespérée elle renonce. Parce que la lune utilise sa lumière pour la blesser, pour percer son armure, elle se tord sous une violente crampe à l'estomac et recule. Elle recommence à le fixer de ce regard.

- Voleur, en d'autre circonstance peut être m'aurais-tu plu... mais aujourd'hui c'est trop tard, mon chemin est damné.

Elle recule encore, ses cheveux blancs brillants sous la lueur claire et blafarde et fixe toujours les yeux de l'elfe encapuchonné.

- Mais je ne m'excuses pas de ma témérité. Le bourreau, ici, c'est toi.
avatar
Allema

Messages : 6
Date d'inscription : 23/05/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ceux qui saignent.

Message  Ezeckiell le Jeu 18 Juin - 13:52

Il soupire, son souffle élevant lentement le bas de sa capuche. Pas vraiment envi de continuer à esquiver l'elfe qui lui fait face même si, sa curiosité est chatouillé, il ne tente rien et tourne les talons sans un mot.

Ezeckiell prends la direction du SI:7, à l'opposé d'Allema donc.
avatar
Ezeckiell

Messages : 27
Date d'inscription : 08/05/2009
Localisation : CDT / Alliance

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ceux qui saignent.

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum