Fin du monde

Aller en bas

Fin du monde

Message  Niarla le Mer 24 Nov - 4:01

Il était tard, Nïarla se tournait et se retournait encore et encore dans le lit de l'auberge. N'arrivant pas à trouver le sommeil depuis le départ de son... "mentor".
Après une des maintenant, habituelles secousses, la druidesse s'étira longuement et se leva pour aller se faire un thé. Une fois fait une nouvelle secousse bien plus forte cette fois-ci, lui fît renverser la tasse sur ses cuisses.


- [Druidique] RAHHHHH !!!!!!!! B... Bière ! de M.... mmmmouche !

C'est les cuisses à moitiés brulées qu'elle commença à nettoyer en charognant.
Malheureusement pour elle une nouvelle secousse la fît s'écraser la machoire la première sur le bord de la cheminée.
Sans prendre la peine d'essuyer le sang qui coulait de sa lèvre, elle sortit de la chambre et monta pour voir se qu'il se passait. La dernière secousse ne s'étant pas arrêtée il y avait forcément quelque chose qui clochait.


- [Commun] OH ! Il se passe quoi ici ?! Vous avez vu l'h....

Cette fois pas de doutes il y avait un problème et qui de plus semblait assez important pour réussir a faire paniquer des nains !

La druidesse se mît en forme féline et sans comprendre se qu'il se passait elle se retrouva dehors, poussée par la foule.


- [Commun] Qu'es qu'il y'a ?!

La panique totale ! Le village était en flamme, la moitié des maisons s'étaient écroulées, les gardes tentaient d'évacuer les gens et les familles couraient dans tout les sens.

Nïarla sursauta, prit son élan en forme féline et se jetta sur la boulangère pour la pousser. Au même moment un tronc d'arbre s'écrasa lourdement sur une des pattes du félin qui poussa un long grognement de douleur, grimaçant avant de tenter de se dégager.
Une fois avoir reprit ses esprits, se doutant bien que le tronc serai trop lourd, la naine tira sur les pattes avant de Nïarla pour tenter de l'aider comme elle le pouvait en attendant les secours...
avatar
Niarla

Messages : 9
Date d'inscription : 16/10/2009
Localisation : Kirin Tor / Alliance

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fin du monde

Message  Ophrane Heöndril le Mer 24 Nov - 5:13

A la Crique de Faldir en Arathi...

Ophrane dormait malgrès les multiples tremblements. Elle ne fini par ouvrire péniblement un oeil, qu' après une sorte de très violent coup sur le pont qui résonna dans tout le bateau.
Elle fini par se lever, restant enroulée dans sa couverture pour finir par errer tel un fantôme pour se trainer jusque sur le pont pour voir de quoi il en retournait. Visiblement trop fatiguée pour réaliser qu'en fait toute La Cuirasse tremblait.

La capitaine ouvrît de grands yeux choqués en voyant une pile de roches plus ou moin grosses, entassée sur le pont. Et se fût encore pire qu'en elle réalisa que ça n'était que le début, une immense fissure commençant à apparaitre dans la montagne.

C'est quatre par quatre qu'elle descendit les marches pour aller secouer ses mousses en braillant.


- DEBOUT ! URGENCE !!!! ON SE TIRE D'ICI ET VITE !!!

Malheureusement la moitié de l'équipage était en perm'.
Il allait falloir faire avec ! Pas le choix !
Lolo remonta de la calle et alla directement se mettre devant le four pour le faire chauffer, l'ogre connaissait bien son poste.

Ophrane en profita pour se changer rapidement, enfilant la seule armure qui lui allait encore en retenant une petite grimace de douleur, se tenant le ventre un bref instant.


- Désolée Neri' mais ça n'est pas le moment !

Elle se reprit très rapidement et fila mettre en marche le puissant moteur gnome qui allait leur sauver la vie...

avatar
Ophrane Heöndril

Messages : 70
Date d'inscription : 16/04/2009
Localisation : CDO / Alliance

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fin du monde

Message  Malphyrion le Mer 24 Nov - 12:43

Le druide revenait de l’Outre Terre, voletant tranquillement à quelques dizaines de mètres au dessus du tapis neigeux couvrant Dun Morogh. Perdu dans quelques souvenirs mouvementés de la nuit passée, il ne perçu pas immédiatement le changement brutal de température, du moins pas avant que quelques unes de ses plumes ne s’embrasent lorsqu’une traînée de flammes géante lui coupa presque la route dans un grondement guttural.

Un violent coup d’aile lui fit éviter le pire, finissant son vol en une torche fumante qui vint s’écraser dans ce qui restait encore de neige au sol. Un félin grognant ressortit douloureusement du trou fait dans la blancheur, agitant les moustaches avant de suivre des yeux la trainée de braises encore fraiche dans le ciel.


“- Vers le Lock...”

Une pointe de vitesse plus tard, le félin traversait les tunnels nains pour arriver jusqu’au petit village de Thelsamar. La terre tremblait de toute part et le ciel était encore couvert de cette épaisse fumée noire scintillante de flammes. Le village embrasé apparut sous ses yeux, les sens en alerte pour tenter de repérer la présence de son élève encore sans doute au milieu de cette panique. L’odorat était vain avec toute cette fumée et ces vapeurs de souffre, mais sont oreille s’agita lorqu’il perçu les grognements caractéristique du félin qu’il connaissait bien.

S’engouffrant habillement entre les chutes de pierres et les nains paniqués, c’est un monstrueux ours qui fini par s’écraser sur le tronc, dégageant la patte de Niarla sous le choc. Reprenant forme elfique, il attrapa le félin par la peau du cou de son bras tatoué et s’empressa de l’évacuer, suivant les quelques nains et les derniers gardes qui mettaient les derniers habitants à l’abris.

Le druide s’éclipsa avec son élève rapidement, laissant les nains à leur sort. L’ours massif traina la druidesse sur son dos jusqu’à la petite grotte cachée plus loin, espérant que celle-ci ne s’était pas écroulée elle aussi. Ils pourraient attendre là que tout se calme.




Malphyrion

Messages : 1
Date d'inscription : 24/11/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fin du monde

Message  Norz'jin le Jeu 25 Nov - 14:44

Orgrimmar, Durotar.

Norz'jin était entrain de marchander comme elle pouvait un lot de cuir boréen.


- Eh mec ! Tu wigoles ! Ca en vaut au moin 20 !

Mais malheureusement pour elle, l'orc n'était pas vraiment enclin à faire un prix.

- Non ma belle. 17 pièces pas une de plus.
- 19
- Hm... j'veux bien monter à 17, 50 mais c'est bien car t'es tout à fait mignonne.

La trollesse leva un sourcil interrogateur et s'approcha de l'orc en lui lançant un clin d'oeil.

- Si j'suis vwaiment à ton gout t'peux montew à 19...

L'orc en profita pour détailler les courbes de la chasseresse.
C'est à se moment là qu'une secousse bien plus violente que les autres secoua la ville, poussant Norz'jin qui tomba lourdement sur l'orc. Celui-ci en profita largement pour coller ses grosses paluches sur les fesses de la trollesse qui répliqua aussitôt en lui mettant un coup de boule pour se dégager et se relever.


- Bowdel...

L'orc se releva un peu sonné et s'éloigna discrètement avant de se prendre un coup de hache ou un coup de croc de la part de Garm qui n'attendait sans nuls doutes que ça.

La secousse ne c'était pas arrêtée, la ville tremblait et certains bâtiments commençaient même à se fissurer dangereusement.

Norz'jin sauta sur son raptor qui commençait à s'agiter et tenta de sortir de la ville en se faufilant entre les tuiles, roches et bout de bâtiments sans parler des habitants qui courraient dans tout les sens, complètement paniqués.
Garm commençait a avoir de la peine à suivre, le loup se retrouvait porté par la marrée d'orc qui tentaient de sauver leur peau. La chasseresse tira son animal comme elle put sur le raptor en tentant d'éviter une partie de la tour des wyvernes, en feu, qui s'écroula lourdement en plein centre de la ville...





avatar
Norz'jin

Messages : 7
Date d'inscription : 12/09/2009
Localisation : Culte de la Rive Noir / Horde

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fin du monde

Message  Azalie le Jeu 25 Nov - 23:01

Malgrès que la guerre au Norfendre avait prit fin, la lame d'ébène tenta tant bien que mal à se trouver une utilitée. Cette utilité n'est autre que la guerre. Après tout, a quoi serait vraiment utile ces anciens champion du fléau, voir même quel serait leurs but, leur raisons de vivre une fois que le roi liche fut enfin tué ?

Azalie avait besoin de réfléchir a cette question, loin des bruits des armes qui s'entre-choque, loin des festivités de la victoire contre le fléau, loin de tout se qui pouvait la déranger durant cette reflection. Le calme, c'est se qu'il lui fallait, et d'un naturel nostalgique, c'est a Orneval qu'elle se senti partir, là ou certains évènements demeurés important pour elle . Et puis...malgrès ca nature, elle aimait cet endroit.

Elle chevaucha donc a Orneval, ne s'arrêtant pas au poste bois brisé, l'idée était de s'isoler, même si il y avait un risque qu'elle se trouve nez a nez avec des Kaldorei. Après une bonne dizaine de minute, elle s'arrêta et écouta le silence, une chose agréable après tout se temps. Elle contempla le paysage un moment et ferma les yeux ensuite, avec cet air mélacholique qu'elle a toujours eue, et aussi cet air absent qu'il lui est propre.

Toujours les yeux fermés, elle fronca néanmoins les sourcils, dressa une oreille. Le silence se fit encore beaucoup plus présent. La brise avait cessé , les animeaux, oiseaux..tous s'était renduent silencieux. Elle regarda autour d'elle, seul sa respiration fut encore audible, laissant derrière, un drôle de préssentiment.

Soudainement, Immortel, son destrier hocha nerveusement de la tête, se cambra en henissant de peur. Le sol tremblant furieusement, assez pour qu'Azalie menacant de tomber de cheval, mais put s'aggriper suffisament aux rennes pour rester en selle. Elle ne tarda pas a galoper a toute vitesse pour sortir de la fôret, essayant d'éviter Astranaar a tout prix, on ne sait jamais..
Les tremblement se firent plus important, non loin un volcan entra en éruption, brulant les arbre environnant, accompagné d'une épaisse fumé . Azalie passa juste devant, traversant l'épaisse fumé qui couvrait une très grande partie du terrain. Elle tira soudainement les renne d'Immortel, regarda tout autour d'elle, l'oreille dressé..elle avait entendu quelque chose, mais quoi ? Elle continua de chercher, s'avancant un peux plus, et finit par voir une fillettte Kaldorei en train de pleurer non loin des arbres en feu. Azalie la fixa...elle était a une cinquantaine de mètre d'elle et savait qu'elle allait mourrir mais ne bougea pas. Elle regarda si elle était seule, et apparament c'était le cas .

Soit cette fillette a été abandonné, soit...A cette pensé, Azalie fronca légèrement des sourcils, l'aire agacé tandis que le feu commenca a bruler les arbre autour de la fillette toujours en pleurant et tétanisé. Azalie tourna le dos a la scene, s'apprêtant a partir.Elle s'arrêta après trois mètre a peine et regarda de nouveau derrière elle. Elle appercut un arbre menacant de tomber sur la fillette. Azalie n'a pas compris pourquoi et pour quel raison, mais elle fit galoper Immortel jusqu'a elle, le désinvoqua pour sauter sur la Kaldorei afin d'évité la chute de l'arbre. Le feu avait grandement gagné du terrain...voir de trop. Encore une fois , elle s'était mise dans un sacré pétrin et tout ca pour...une enfant Kaldorei. par reflexe, elle se recouvra de givre pour protéger l'enfant et elle de la chaleur et du feu.

Décidément, la situation était mauvaise...surtout avec un bras cassé a cause des chute d'arbre a éviter et pour protéger cette petite.Invoquer Immortel ici et maintenant serait trop dangereux.
Azalie garda un oeil sur la petite kaldorei..bien que son sors lui était sois disant égal, elle s'est quand meme mise dans le pétrin pour la sauver. Bien que la douleur a son bras était intense, elle se concetra tout en gardant la petite contre elle, toujours enveloppé de givre qui fondit directement, et finis par lancer une bourasque de givre sur certaisn arbre..Ca n'allait pas éteindre l'incendi, mais au moin calmé se passage le temps d'en sortir.

Bras cassé, brulure supérficiel, épuisé et pour courronné le tout une enfant dans les bras. Azalie voulait du calme, de la tranquilité..ce n'était pas le moment apparament. Elle regarda la petite Kaldorei qui la fixé également de ces grand yeux ronds, choqué par se qui s'était passé. Azalie s'assis dans un endroit très loin de l'incendi et se reposa un peu . La fillette ne parlait pas, elle se contenta de se blotir sur Azalie et s'endormir, épuisé, se que la jeune chevalier de la mort ne tarda pas a faire également.
avatar
Azalie

Messages : 3
Date d'inscription : 29/04/2010
Localisation : Conseil des Ombres / Horde

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fin du monde

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum